Avril 2019: Arrestation d’un trafiquant de peaux de Léopard à Kédougou

Le 16 Avril 2019, dans la région de Kédougou à 12 h 46 mn, une opération a été menée par les agents des parcs nationaux du poste de contrôle de Mako avec l’appui de l’ONG EAGLE et les éléments du commissariat urbain de Kédougou. Cette opération a permis l’interpellation du nommé Salouma CAMARA, de nationalité sénégalaise en flagrant délit de détention, circulation, importation et tentative de commercialisation illégale d’une peau complète de léopard . L’espèce saisie est protégée au Sénégal par la loi n° 86-04 du 24 janvier 1986 portant Code de la Chasse et de la protection de la faune.

Avril 2019: Arrestation de 2 trafiquants de peaux de Léopard à Kédougou

Le 16 Avril 2019, dans la région de Kédougou à 12 h 30 mn, une opération a été menée par les agents des parcs nationaux du poste de contrôle de Mako avec l’appui de l’ONG EAGLE et les éléments du commissariat urbain de Kédougou. Cette opération a permis l’interpellation de deux (02) personnes de nationalité sénégalaises dénommées Tama BIANQUINCH et Frederick Kaly BINDIAN en flagrant délit de détention, circulation, importation et tentative de commercialisation illégale de deux (02) peaux complètes de léopard et de 3 peaux complètes de Guib Harnaché dissimulées dans des sacs à mil. Les espèces saisies sont protégées au Sénégal par la loi n° 86-04 du 24 janvier 1986 portant Code de la Chasse et de la protection de la faune.

Avril 2019: Arrestation d’un trafiquant d’ivoire à l’AIBD

Le 09 Avril 2019 à 16 h 30 mn à l’Aéroport International Blaise Diagne de Diass, un ressortissant chinois du nom de JIAO CHENBO en partance pour la Chine a été interpellé suite à un contrôle de ses bagages. Il a été surpris avec 27 pièces d’Ivoire d’éléphant, d’un poids de 550 g, fraîchement sculptées en forme de pendentifs, statuettes et bracelets, astucieusement dissimulées dans des sachets et des pots de café et de lait en poudre, 1 pochette en peau de crocodile et 01 pochette d’autruche en infraction à la Loi n° 86-04 du 24 janvier 1986 portant Code de la Chasse et de la protection de la faune et au Code des douanes. A cela s’ajoute 11 bijoux sculptés en bois d’ébène sous forme de colliers, de 3 planchettes en bois d’ébène d’un poids de 4,5 kg, un bois précieux qui comme l’ivoire bénéficie d’un statut maximal de protection au Sénégal. Le mis en cause a été auditionné et placé en garde à vue à la chambre de sureté de la brigade spéciale de l’aéroport.

Mars 2019: Arrestation de 3 trafiquants d’Ivoire à Dakar

Le 09 mars 2019, dans le département de Dakar à 15 h 40 mn, une opération conjointe a été menée par le service régional des Eaux et forêts de Dakar et les éléments de la sûreté urbaine de Dakar avec l’appui de l’ONG EAGLE Sénégal. Cette opération fait suite à l’arrestation de la chinoise DU YANYAN qui a accepté de collaborer avec le TGI de Mbour et mener les agents des Eaux et Forêts, les forces de l’ordre de la SU et l’équipe de EAGLE à la boutique de son fournisseur sise au village artisanale de Soumbédioune. Elle a permis l’interpellation de trois individus dont Abdou KANTÉ récidiviste interpellé et condamné par la même équipe de collaboration, Abdourahmane THIAM et Mouhamed Daye DOUMBOUYA en flagrant délit de détention de plusieurs objets en ivoire. S’en est suivi 3 perquisitions qui ont abouties à la saisie de 391 pièces d’Ivoire frais sculpté ou brut pour un poids de 5kg 500

Mars 2019: Arrestation d’une trafiquante d’Ivoire à l’AIBD

Le 05 mars 2019 à 13 h 30 mn à l’aéroport International Blaise Diagne de Diass,  une ressortissante chinoise du nom de DU YANYAN résidante à Dakar et se rendant en Chine a été interpellée suite à la fouille de ses bagages et a permis la découverte d’un flagrant délit de détention, circulation et tentative d’exportation d’objets en ivoire dissimulés dans des paquets de lait en poudre. Les bracelets et les différentes petites statuettes en ivoire fraichement sculpté pour un poids de 350g ont été saisies ainsi que des cartouches de cigarettes de contrebande. Ces faits prévus et réprimés par la loi n° 86-04 du 24 janvier 1986 portant Code de la Chasse et de la protection de la faune et le code des douanes ont permis à la CAAT (Cellule aéroportuaire anti trafic) en collaboration avec la DEFC (Direction des Eaux et Forêts et de la chasse) et le team EAGLE Sénégal de saisir le tribunal de Grande Instance.