CRIMINALITE FAUNIQUE: Les trafiquants de peaux de léopard persistent et tombent à Kédougou!

La lutte contre le trafic de peaux de léopard dans le Sénégal oriental se poursuit. Le samedi 12 juin 2021 une nouvelle opération d’arrestation a été organisée par la Direction des Parcs Nationaux de Tambacounda, avec le Commissariat Central de Kédougou et l’appui du projet  Eagle Sénégal.

C’est ainsi que trois (3) présumés trafiquants de peaux de léopard ont été interpellés dans un restaurant de la place en flagrant délit de détention, de circulation et de tentative de commercialisation de deux (2) peaux de léopards qui constituent une espèce de faune intégralement protégée au Sénégal, notamment par l’article L32 du Code de la Chasse et de la Protection de la Faune ainsi que par la Convention de Washington, aussi nommée “CITES” qui réglemente le commerce international d’espèces protégées et que le Sénégal a ratifié et se doit de faire appliquer sur l’ensemble du territoire nationale. Il est à noter que la saisie de ces deux (2) nouvelles peaux porte à dix (10), le nombre de peaux de léopard saisies dans le Sénégal Oriental ces cinq (5) derniers mois. Un constat alarmant puisque si le léopard est intégralement protégé, c’est que sa survie est fragile au Sénégal et dans toute la sous-région.

Nous devons défendre la paix de notre faune africaine, nos léopards, nos éléphants,  nos pangolins, nos rhinocéros, richesse naturelle  de notre patrimoine africain car c’est le prix à payer pour contribuer à  maintenir une bonne stabilité environnementale,  économique et sécuritaire  en Afrique.

Laisser un commentaire